Le patrimoine de Loisey :

Cette page répertorie d'une façon générale le patrimoine de notre commune en dehors de l'église et du presbytère qui disposent d'une rubrique à part.

 

 

 

La mairie :

Le bâtiment a été édifié en 1847 dans la Grande Rue, non loin de l'église et presque en face de l'emplacement de l'ancien château.

La façade possède plusieurs éléments de style Renaissance ainsi qu'un élégant balcon orné de pilastres, et donnant sur la salle d'honneur.

Un clocheton d'époque a été rajouté au sommet ainsi qu'un cadran en pierre qui n'a jamais reçu d'horloge.

 


 

La mairie : Aspect général.

Le clocheton et son cadran en pierre.

La salle du conseil municipal

La salle du conseil municipal.

 

La salle d'honneur et du conseil de Loisey

Une seconde vue de la salle d'honneur et du conseil municipal de Loisey.

 

 

 

Le monument aux morts :

Ce monument en granit rose a été inauguré en 1925 par Mr André Maginot, ministre, et Mr Vicherat, le maire de l'époque.
Onze combattants 1914-1918 et deux combattants 1939-1945 y ont leurs noms gravés.
Un deuxième monument surmonté d'une croix ainsi que six tombes de soldats ont également leurs places dans le cimetière communal.


 

Le monument aux morts de Loisey.

 

L'obélisque surmonté de sa croix et les six tombes militaires du cimetière communal.
L'abbé Pierre Rouyer occupe la tombe située au centre et au pied de la croix.

 

L'obélisque du cimetière :

Ce monument a été l'un des premiers érigés dans le nouveau cimetière ouvert en 1894.
Typique de ce qui se faisait dans de nombreux cimetières et places de villages meusiens à la même époque, il fut surmonté d'une croix en pierre dominant ce lieu de recueillement.
En 1899, on enterra au pied de cet obélisque le curé du village, l'abbé Pierre Rouyer qui venait de décéder.
Une plaque de marbre avec les noms des soldats morts pour la France fut rajoutée après la Première Guerre Mondiale en même temps que l'on rapatriait les dépouilles de six d'entre eux de part et d'autre du monument.
Une nouvelle dalle en grès blanc y a été déposée au pied en 2016.

 

Obélisque cimetière Loisey

L'obélisque du cimetière en 2019

 

Détail de l'inscription en latin gravée au pied de l'obélisque.

 

 

 

La vasque fontaine :

Accollée depuis de nombreuses décennies sur la façade principale de l'église, cette vasque du XVIIIème siècle ne peut échapper au regard de toute personne qui traverse le village. Elle a sans doute fait partie des nombreux éléments de décor qui ornaient l'ancien château de Loisey.


 

 

 

Bancs en pierre :

Ces bancs à accoudoirs du XVIIIème siècle font parties des divers bancs qui agrémentaient le parc du château de Loisey, et qui ont été vendus lors de la démolition complète du bâtiment à la fin de la Révolution.


 

Ce banc se situe prés de l'église de Loisey.

 

Ce banc orne la façade d'une maison particulière du village. (Photo publiée avec l'aimable autorisation de la propriétaire).

 

 

Anciennes bornes de propriété :

Dans les forêts qui entourent le village subsistent encore quelques bornes qui marquaient les limites de propriétés des ducs de Lorraine et de la famille du Châtelet. Chaque borne portait d'un coté la croix de Lorraine et de l'autre les armoiries du seigneur du lieu.


 

Une borne dont le côté est gravé de la croix de Lorraine.

Cette borne porte encore les armes de la Maison du Châtelet. (Photo J-P Kapusta)

 

 

Puits en pierre :

Ces puits datants de quelques siècles ont été récupérés il y a plusieurs décennies sur le territoire du village et servent aujourd'hui d'ornement dans quelques jardins particuliers. (Photos J-P Kapusta).


 

 

 

Les boiseries de l'ancienne poste :

Le bâtiment de l'ancien bureau de poste de Loisey situé dans la Grande Rue et en face de l'emplacement de l'ancien château était la demeure de Mr de Beauval. Cette maison, érigée au XVIIIème siècle a gardé de cette époque de nombreux éléments de décor tels que des boiseries, portes, cheminée et décorations de plafond.


 

 

 

La bascule :

Cette bascule communale est située dans la Grande Rue. Elle date du début du XXème siècle et a été utilisée autrefois pour l'activité économique dans le village, en particulier l'agriculture. Le chariot était d'abord pesé à vide sur le plancher en bois, puis avec son chargement. Le propriétaire devait s'acquiter d'une redevance municipale.

Histoire de la bascule ( Références : délibérations du conseil municipal de l'époque ) :
- 14 avril 1929 : Achat du terrain à Mr Ernest Toussaint - 200 F
- 1er octobre 1929 : Devis pour la fosse - 3323 F, et devis pour le pont-bascule - 9058 F
- Mai 1930 : Mise en service de la bascule.
- Un an après la mise en service, nous avons le premier tarif : 3 F par pesée, plus 1 F par pesée pour le peseur.
Les tarifs évoluent...
En 1945 : 5 F pour la pesée, plus 10 F pour le peseur.
De nombreuses personnes étaient titulaires du poste de "peseur". Elles démisionnaient régulièrement.


 

La bascule de Loisey

bascule détail
 

 

Fontaine de village :

Cette petite fontaine située dans la Grande Rue reste l'unique vestige des nombreuses fontaines qui alimentaient autrefois le village. Un lavoir détruit au milieu du XXème siècle existait également au bord du ruisseau, et juste en face de l'actuel gîte de randonnée. Les premiers travaux d'adductions d'eau dans le village datent du début du XXème siècle.


 

 

 

La croix de l'ancien cimetière :

Cette croix a été redressée et restaurée trés récemment en 2015. Elle a été érigée en 1830 à l'entrée de l'ancien cimetière qui entourait auparavant l'église et a été laissée volontairement en place malgré la construction en 1894 d'un nouveau cimetière situé route de Salmagne.


 

La croix est actuellement située prés d'une entrée commune à la porte latérale sud de l'église, et à l'ancien cimetière de la paroisse qui fut utilisé jusqu'à la fin du XIXème siècle.

Détail de l'inscription gravée au pied de la croix : "Cette croix érigée en mémoire des défunts a été montée le jour de la Ste Communion le 2 mai 1830"

 

 

Croix de chemin :

Comme dans beaucoup de villages meusiens, il subsiste aux abords de Loisey ainsi qu'au bord de certains chemins communaux de nombreuses croix ou calvaires.

La croix d'entrée du village située prés de la route de Culey à Loisey, juste avant les gîtes du Petit Pâtre, avait été érigée à l'origine beaucoup plus près, à proximité du chemin dit "de la Poutière".
Cette croix a été déplacée au début des années 1960 à la place qu'elle occupe actuellement, au bord de la route départementale n°6, suite à divers travaux d'extension de notre localité décidés à ce moment là.
Voici les inscriptions relevées sur le socle de la croix:
S'IL EXPIRE PECHEURS
C'EST POUR VOTRE AMOUR
C'EST POUR VOUS SAUVER
Ô CRIX AVE

CETTE CROIX A ETE ERIGEE
PAR LA PIETE DE JEAN GRUYER
ET DE SES ENFANTS ET BENITE
LE 12 MAI 1857

WITT ANTOINE
DE LIGNY


 

Croix d'entrée de Loisey

La croix d'entrée du village, déplacée au bord de la route de Culey à Loisey au début des années 1960.

 

Croix de chemin à Loisey

Située au bord du chemin dit "des fresnes", cette croix du XVIIIème siècle est l'une des mieux conservée parmi les diverses croix en pierre réparties tout autour du village.

 

 

Portes du XVIIIème siècle :

Il subsiste dans le village quelques encadrements de portes extérieures réemployés qui ont sans doute servi à l'origine dans l'édification ou la transformation du château.


 

Exemple d'un encadrement de porte d'un style particulier qui a été réemployé dans une maison du village. (Photographié avec l'aimable autorisation de la propriétaire).

Cette porte située "Impasse du château" reste l'un des derniers vestiges d'une des dépendances du château qui se trouvait à cet endroit. (Photo publiée avec l'aimable autorisation du propriétaire).

 

Retour haut de page